Journal

Le Tissage

Le montage étant terminé, le licier assis sur son siège devant le métier à tisser ; se lance à la conquête des formes et des couleurs, un défi que le carton déjà agrandi à l’envers lui rappelle sans cesse.

A chaque fois qu’il entame une forme, il croise un code qui identifie la couleur à utiliser et pour cela, il va falloir jeter un coup d’œil sur son chapelet pour connaître la couleur correspondante et ainsi de suite jusqu’à la fin, alors qu’il est toujours armé de flûtes, d’un grattoir, d’un peigne, d’un poinçon et d’un miroir pour distribuer ses points de tissage.

A la fin de cette aventure (le tissage), c’est la « tombée de métier » de la tapisserie, dans la fête des yeux et la joie des cœurs.

0 comments on “Le Tissage

Leave Comment